­

DÉVELOPPEMENT

Marshmallow challenge – Build a tower, build a team

Depuis quelques mois j’accompagne l’équipe de développement de Magellan, un éditeur de solutions de gestion des transactions électroniques sécurisées, pour faciliter la transition d’une gestion de projet classique Waterfall vers une gestion de projet Agile. L’objectif est que l’entreprise ait plus de visibilité sur les projets en cours et ainsi faciliter le pilotage. L’agilité nécessite une forte cohésion d’équipe. La notion d’équipe et la communication sont des sujets de tous les instants et les rétrospectives y reviennent très souvent.

Arrivant au terme d’une partie de l’accompagnement avec la mise en place de Scrum et de Kanban, j’ai eu l’envie de faire un jeu pour illustrer l’importance de la communication dans les équipes et la puissance des méthodes itératives. J’ai choisi d’organiser le célèbre Marshmallow Challenge !

 

Préparation

J’avoue que je ne savais pas trop comment le management et les équipes allaient réagir à l’idée de faire un jeu alors j’ai tâté le terrain vers le responsable des équipes. L’idée est acceptée alors c’est parti ! Tout le monde était convié, le management, le marketing et les équipes de développement.

Les règles sont simples :
– construire la plus haute tour autoportée
– timebox de 18 minutes
– utilisation d’un kit avec 18 spaghettis, 1 mètre de ficelle + ciseaux, 1 mètre de ruban adhésif et un marshmallow.
– l’équipe gagnante est l’équipe qui place le marshmallow en un seul morceau le plus haut.
– chaque équipe doit choisir un observateur et un manager…

 

 

David, le responsable des équipes était missionné pour trouver un petit cadeau pour l’équipe gagnante. Nous étions au lendemain de Pâques.

 

 

J’avais prévu un peu de musique pour l’ambiance. J’avais choisi Toto, c’est rock et entraînant !

 

Tout le monde était convié mais ne savait pas pourquoi :). Le secret a été bien gardé pour une surprise maximale.

 

Jour J

Après les sprint reviews, j’annonce la couleur, nous allons faire un jeu. Je vois le regard de certaines personnes … que va t-il nous sortir ? 🙂

J’annonce le jeu avec une gros titre “Build a tower, Build a team”, c’est une phrase que j’ai reprise de mes recherches sur internet. Elle est de Tom Wujec je pense. Je trouvais ce titre plutôt sympa !

J’explique les règles énoncées ci-dessus, nous formons 4 équipes de 5 ou 6 personnes, je lance la musique et c’est parti.

C’est fou comme le challenge est très vite pris au sérieux, les équipes se concentrent et adoptent différentes stratégies.

 

 

Le temps passe … vite. J’annonce 15 minutes, 10 minutes, 5 minutes, 2 minutes, 5, 4, 3, 2, 1, c’est fini, on lève les mains !

 

 

Verdict :
– Une tour à 61 cm
– Une tour à 40 cm
– 2 échecs à 0 cm 🙂

 

 

Nous prenons le temps de débriefer. Les observateurs font leurs retours. Les équipes qui ont voulu faire une tour très haute dès le début ont eu des difficultés à obtenir quelque chose de stable ! Les essais moins ambitieux mais successifs – des itérations – ont permis de s’appuyer sur des premiers résultats concluants pour infine obtenir un meilleur résultat. On a aussi pu remarquer l’importance de la communication; les équipes ayant pris le temps de débattre d’une stratégie avant de commencer s’en sont mieux sorties !

 

Conclusion

Nous avons passé un très bon moment. Les équipes, tirées au sort, ont permis à des personnes ne travaillant pas nécessairement ensemble au quotidien d’échanger, de bâtir quelque chose. Les membres de la direction ont pris part au jeu, au milieu des équipes, et j’ai trouvé ça très sympa ! Tout cela remet une bonne dose de convivialité dans les équipes !

 

 

Le jeu permet d’observer les points suivants :
– Le prototypage par étapes successives est la meilleure des stratégies par opposition à la planification / exécution
– Un équipe variée a un taux de réussite supérieur

Luc Jeanniard

Tags : #agile

8 juillet 2014
  • Partager

Commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.